Nom de code : DragonflEye

Nom de code : DragonflEye

Les insectes connectés, véritable révolution dans le domaine de l'IoT ou dérive technologique ?

Nous avions déjà entendu parler de la blatte télécommandée ainsi que du drone coléoptère, mais qu’en est-il de ce nouveau projet qui a vu le jour : la libellule connectée, appelée DragonflEye ? 

Récemment des chercheurs américains du laboratoire Charles Stark Draper et de l’institut médical Howard ont publié les résultats d’une recherche portée sur la possibilité d’utiliser une libellule qui serait télécommandable et qui serait en mesure d’enregistrer des informations. 

Pourquoi une libellule ? Choix très simple : sa capacité de vol, sa dextérité, et sa vitesse font encore à ce jour saliver d’envie tout constructeur de drones qui se respecte, tant ces aptitudes sont exceptionnelles ! 

Comment est-ce possible ? Les chercheurs ont connecté un “sac à dos électronique” au système neuronale d’une libellule afin de pouvoir contrôler les mouvements de cette dernière.  Une modification génétique qui reste cependant beaucoup moins intrusive comparée aux précédentes expérimentations qui utilisaient un système de contrôle par la stimulation électrique. 

La technologie utilisée : 

La taille extrêmement petite de la libellule a obligé les chercheurs à trouver un moyen de pouvoir contrôler la libellule sans pour autant la faire souffrir, ni utiliser une forme de torture pour la faire obéir. En effet, ces chercheurs ont modifié génétiquement la libellule, lui assurant une expérience beaucoup plus douce et qui donne des résultats plus fiables.

La science utilisée est l’optogénétique : elle permet d’identifier les réseaux neuronaux du mouvement, et de faire réagir les cellules concernées grâce à une lumière bleue.

De plus, ces expérimentations ont amené également les chercheurs à faire un package électronique plus léger, plus souple et aussi, de conduire la lumière par une sorte de fibre optique très flexible. Au final, l’ensemble peut être fixé sur l’abdomen de l’insecte pour moins d’encombrement.

Dragonfleye NExxtep IOT
Dragonfleye NExxtep IOT

Intérêts & missions : 

Opérationnelle, la DragonflEye a commencé les tests en grandeur nature, et permet de voir comment le système influe sur l’insecte. 

Cependant, une question ressort : quel peut être le but d’une telle technologie ? 

Il sera possible d’utiliser cette technologie pour des recherches agronomiques avec par exemple une mission de pollinisation, ou encore avec des capteurs et une méthode de transmission LoRa ou Sigfox pour récupérer des données sur les évolutions des écosystèmes sensibles, effectuer des relevés de terrain (sol, insectes, hydrométrie, etc…) utiles pour le milieu agricole.

Elle permet également de faire de grandes avancées vers une nanotechnologie encore plus performante et fiable mais également plus flexible et moins contraignante pour le porteur du système, et certainement moins complexe à analyser pour les algorithmes qui traitent l’information capturée.

Enfin, elle permet de faire avancer plus rapidement des sujets de recherches entomologiques. 

Chez Nexxtep, nous avons eu la possibilité de travailler sur un projet nous demandant de tracer des martres sauvages. Un véritable défi de taille ! Pour tout savoir sur la technologie que nous avons mis en place : rendez-vous ici.

Enfin pour conclure cet article, saviez-vous qu’en France, et plus particulièrement à Valenciennes des chercheurs sont allé encore plus loin et travaillent sur le bio-mimétisme. Une science permettant de recréer un objet connecté qui aura le comportement d’un insecte. Pour en savoir, rendez vous ici

Que pensez-vous de cette technologie ? Donnez-nous votre avis sur nos réseaux sociaux ou plus bas en commentaire ! 
valentine fours guérin Nexxtep Technologies

Valentine Fours Guérin
Chargée de Com Marketing – Nexxtep

Sources : helicomicro, futura-sciences

Les plus belles photos des Moissons

Et voici que la moisson de 2017 se termine.

Les récoltes de blé ont été très précoces, obligeant les agriculteurs a récolter très rapidement blé et orge déjà dorés.

Poussière se dégageant des champs au petit matin, odeur de blé fraîchement coupé, chaleur sèche, grondement des machines agricoles, … une moisson intense et harassante pour les agriculteurs.

En attendant les futurs récoltes d’oléo-protéagineux, du sorgho, du maïs et enfin du riz, nous avons souhaité partager avec vous, nos photos coup de cœur  !

 

Les plus belles photos de moissons

#Enjoy !

Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Moisson 2017 Nexxtep
Valentine Fours Guérin Nexxtep Technologies

Valentine Fours Guérin
Chargée de Com Marketing – Nexxtep

Moisson 2017 : une moisson atypique !

Moisson 2017 : une moisson atypique !

Moisson 2017, craintes des agriculteurs et professionnels de l’Agriculture, qu’en est-il vraiment ?

Selon un sondage publié sur Terre-net début juillet auprès de ses lecteurs, beaucoup étaient très mitigés quant à la qualité et le rendement de la récolte à venir … 20 jours après la réalité a-t-elle rattrapé la fiction ?

En juin 2017 à la conférence de presse du SEDIMA Pierre Prim, annonçait une “année noire pour l’agriculture française”. Entre dysfonctionnement dans les attributions d’aides publiques, des prix tirant toujours vers le bas, des conditions climatiques exceptionnellement défavorables, etc. les prévisionnistes estimaient que cette année les récoltes seraient mauvaises, voire catastrophiques !

Cependant, les premiers chiffres sont là et surprennent les professionnels de l’agriculture !

La Moisson 2017 : une moisson de qualité !

Avec les conditions climatiques chaotiques du printemps dernier : le gel, la canicule, la disparité entre les températures jour/nuit, etc. L’impact climatique a été plus qu’inquiétant pour les agriculteurs avec le gel des épis et la précocité des moissons comme principales sources d’inquiétudes.

Fin juin, début juillet ont démarré les premiers fauchages.  Le déchaînement climatique a causé des cultures stressées ainsi qu’une maturité franchement accélérée. En outre, une façon différente de faucher des années précédentes a fait son apparition : c’est le blé qui a ouvert le bal, puis le colza. Façon atypique de commencer, mais qui a eu pour effet de conserver la qualité des grains.

Le résultat de ces premiers jours ? 

Un rendement certes inférieur aux années passées mais les premières récoltes sont de meilleure qualité ! La récolte de l’orge est presque terminée dans le Nord de la France, et elle est très bonne ! La suite de cette moisson s’annonce prometteur.

nexxtep moisson 2017 récoltes

Cela tient-il du miracle ou de l’innovation ?

Tout simplement, de l’innovation ! En effet, en utilisant des systèmes de mesure efficaces, différentes techniques propres à l’agronomie, des dates de semis respectées, de meilleures variétés semées, une gestion des parcelles avec des programmes et outils connectés, etc : le résultat est là !

Alors cette moisson 2017 : surprenante ou décevante ? Donnez-nous votre avis sur nos réseaux sociaux ou plus bas en commentaire ! 

 

Valentine Fours Guérin - Nexxtep

Valentine Fours Guérin
Chargée de Com Marketing – Nexxtep

Sources : L’avenir agricole et rural, Terre-net, France Info

Les Culturales 2017 – 14 et 15 juin 2017 – Ferme 112 à Reims

Les Culturales 2017 – 14 et 15 juin 2017 – Ferme 112 à Reims

Nexxtep-Technologies, Axe-Environnement et Ekylibre sur un stand commun.
Des solutions, des conseils pour votre exploitation

Sur le stand E84-86, au salon Les Culturales les 14 et 15 juin, Nexxtep-Technologies, Axe-Environnement et Ekylibre se sont associés pour vous présenter une large gamme de solutions, vous conseiller et surtout échanger, discuter et trouver avec vous ce qui vous convient le mieux (Téléchargez votre badge).

Solutions phyto-environnementales : aires de lavage et de remplissage, gestion des effluents, EPI (Equipement de Protection Individuelle), stockage des produits phytosanitaires et des liquides…

Solutions connectées : Keyfield pour la traçabilité phytosanitaires, Trackfield pour la traçabilité des travaux et la gestion de flottes d’outils, stations météo, protection des bâtiments, irrigation…

ERP Ekylibre : logiciel pour gérer et piloter toute son exploitation, de la terre au silo (essayer la démo en ligne)

L’agriculture connectée se développe dans la région Grand Est grâce à Nexxtep-Technologies et Orange

Jeudi 15 juin à 11h00, Nexxtep-Technologies officialisera son partenariat avec Orange. Ce partenariat porte sur le déploiement de 4000 objets connectés au réseau bas débit LoRa et marque une ambition commune, proposer des services innovants au monde agricole.

Durant une période de trois ans, Nexxtep-Technologies va déployer 4000 objets connectés sur les zones géographiques de Reims, Châlons-en-Champagne et Nogent-sur-Seine (Aube). Ces devices connectés permettront à Nexxtep-Technologies de fournir à ses clients, des solutions de traçabilité connectées, simples d’utilisation et surtout économiques.

Ces 4000 objets ou capteurs connectés sont destinés à offrir des services de suivi logistique des intrants, de protection des biens et des bâtiments et de traçabilité de toutes les interventions à la parcelle. Ils permettront d’aider l’agriculteur, au jour le jour, dans ses prises de décisions, en obtenant des informations météo ciblées, des applications pour gérer au mieux les chantiers de récoltes, optimiser les approvisionnements et réduire les charges de mécanisation.

En tant qu’opérateur, Orange continue de travailler sur le développement de la technologie LoRa et les réseaux cellulaires. Cela permet de couvrir l’ensemble des besoins des partenaires et clients en proposant les solutions de connectivité les plus adaptées.

Avec pour ambition de devenir l’opérateur de référence sur l’Internet des Objet, Orange a déjà déployé le réseau LoRa sur 120 agglomérations, soit 2600 communes et sites industriels au premier trimestre 2017. L’expansion de la couverture de ce réseau bas débit se poursuit à l’échelle nationale en tenant compte des besoins des clients. Sur le territoire des Hauts-de-France et de la Champagne-Ardenne, 21 agglomérations sont déjà couvertes.

Open Digital Farm – Espace coworking lié à l’agriculture connectée

Open Digital Farm – Espace coworking lié à l’agriculture connectée

Open Digital Farm , une association, un espace ACCÉLÉRATEUR D’INITIATIVES à Châlons-en-Champagne

  • Vous avez une idée, un projet lié à l’agriculture connectée.
  • Vous souhaitez pouvoir contribuer et être contributeur de l’Open Source Agricole.
  • Vous êtes un professionnel et pouvez apporter une expertise.
  • Vous souhaitez être partenaire pour aider à l’émergence de solutions innovantes et participer au dynamisme de l’agriculture numérique. Cet espace est fait pour vous.

L’Open Digital Farm, c’est un espace de créativité pour faire émerger de nouveaux concepts, services et produits numériques liés à l’agriculture et à la ruralité.

L’Open Digital Farm, c’est un espace pour accompagner des agriculteurs, geeks, étudiants, stagiaires, salariés.. à développer leurs projets IoT (Internet des Objets) en Open Source, de l’idée au prototype.

L’Open Digital Farm, c’est un espace de travail, de rencontre, de fabrication, de tests où des experts IoT, métiers et de l’Open Source seront présents pour guider et accompagner.

L’Open Digital Farm, c’est un espace pour générer de nouveaux contributeurs pour l’Open Source agricole

L’Open Digital Farm, c’est un espace à 1h de Paris entouré de grandes cultures et de vignes pour des tests grandeur nature !

logo-pdf

Plus d’informations : communication@nexxtep-technologies.com

Keyfield FLASH, une seule balise pour la traçabilité phytosanitaire

Keyfield FLASH, une seule balise pour la traçabilité phytosanitaire

Nouveauté [keyfield], la traçabilité phytosanitaire toujours au cœur des développements

La gamme s’élargit ! [keyfield FLASH] est une balise unique qui automatise la saisie, l’analyse et la transmission des données de traçabilité des interventions phytosanitaires.
Cette nouvelle version fonctionne directement en scannant les codes-barres ou flashcodes des emballages de produits phytosanitaires !

Avantages :
– Traçabilité des interventions phytosanitaires et gestion du cahier de cultures avec une seule balise
– GPS haute précision pour les interventions viticoles, maraîchères et arboricoles
– Interface disponible sur Smartphone
– Alertes SMS pour les PPNU et AMM (Produits Phytopharmaceutiques Non Utilisables – Autorisation Mise sur le Marché)

Plus d’information : Axe-Environnement, distributeur de solutions connectées

 

LoRa Challenge, Nexxtep-Technologies lauréat

LoRa Challenge, Nexxtep-Technologies lauréat

Mardi 17 et mercredi 18 janvier 2017, 25 équipes ont imaginé des solutions connectées basées sur les réseaux LoRa lors d’un hackathon organisé à Paris par L’Usine Digitale.

En présence de Orange et Bouygues et de trois industriels français, 3 thèmes étaient proposés aux équipes constituées d’étudiants, d’ingénieurs issus de grands groupes ou de start-up. Groupama pour l’agriculture, Schneider Electric pour la Smart city et Colas pour la mobilité.

L’équipe Nexxtep-Technologies/Ekylibre a planché bien sûr sur le thème de l’agriculture.
Le challenge : créer un objet connecté consommant peu d’énergie et peu gourmand en données.
Nos experts ont donc planché sur un outil de prévention contre les incendies de fourrages.
Après un pitch de 4′, ils ont dû être convaincants pour proposer cette solution, ses usages et son mode de commercialisation. Convaincants, ils l’ont été certainement car ils ont remporté le Prix Expert.


Orange – IoT Challenge LoRa par Orange

Visite des représentants ADIVALOR aux Jardins Keyfield

Visite des représentants ADIVALOR aux Jardins Keyfield

Le jeudi 5 janvier 2017, des représentants ADIVALOR sont venus visiter les Jardins Keyfield, ferme connectée à Saint Memmie, accompagnés par des membres d’ACOLYANCE.
Bertrand Chauffert, agriculteur et agri-testeur de nos solutions connectées et Paul Subtil, chef produits objets connectés d‘Axe-environnement ont présenté tous les dispositifs présents sur l’exploitation (stations météo, piège à insectes, capteur de rendement, TRACKFIELD…). L’intérêt s’est porté plus particulièrement sur KEYFIELD, solution pour une traçabilité automatique et complète des interventions phytosanitaires, du bidon à la parcelle.

Des questions, des échanges constructifs sur le recyclage des EVPP (Emballages Vides de Produits Phytosanitaires), les étiquetages des bidons, les réglementations concernant les locaux phytos et l’analyse des diverses données ont ponctué les présentations.

Les missions d’Adivalor
ADIVALOR définit les modalités techniques des collectes, organise et finance tout ou partie de l’élimination des déchets phytosanitaires. La structure intervient, également, en amont lors des phases préparatoires et d’organisation. Elle propose aux opérateurs des outils de communication orientés sur la prévention, l’éducation et l’information dans le domaine des déchets.

En parallèle de ces activités opérationnelles, la structure développe un pôle d’étude et développement en charge de la mise au point des procédures de collecte pour chaque type de déchets, affiner l’évaluation des gisements de déchets agricoles, apporter des compléments d’information sur les impacts environnementaux des déchets phytosanitaires, optimiser les coûts et process des différentes filières, et de proposer aux industriels des critères d’écoconception lors de la mise au point d’emballage ou de formulation.

Crédit photo : Adivalor

Nouvel objet connecté en test aux Jardins Keyfield

Nouvel objet connecté en test aux Jardins Keyfield

Les Jardins Keyfield teste un capteur connecté au réseau LoRa.

Dans un premier temps, ce nouveau dispositif IDOSENS a été installé à l’entrée du hangar. Il permet de détecter les intrusions, surveiller la température, l’humidité et la lumière. Toutes ces informations sont consultables en temps réel sur le Smartphone de l’agriculteur grâce à une application gratuite. Des alertes ont été définies selon des critères choisis pour chaque information et selon des horaires.

L’agriculteur est averti par SMS en cas d’intrusion ou de dépassement d’une valeur (lumière allumée, température trop importante ou trop basse, taux d’humidité trop élevé…).

Dans un second temps, il sera installé au niveau du local phytosanitaires afin de surveiller les températures hivernales.

idosens-et-appli

Les Jardins Keyfield sont la vitrine de ce que pourrait être l’agriculture de demain avec tout un arsenal d’objets connectés, capteurs et autres outils d’aide à la décision. Les Jardins Keyfield expérimentent différents dispositifs connectés afin d’obtenir des données utiles au quotidien pour des interventions plus précises, des utilisations d’intrants plus ciblées et limitées et de meilleurs performances et rendements.
Les Jardins Keyfield sont la preuve qu’une nouvelle agriculture, plus raisonnée et plus durable est possible grâce au digital, de quoi rassurer les consommateurs. Véritable lieu d’accueil, d’échanges et de partage d’expériences, les Jardins Keyfield permettent également de tester des objets en développement.

 

KEYFIELD, lauréat du prix “meilleure solution RFID”

KEYFIELD, lauréat du prix “meilleure solution RFID”

Organisé par le CNRFID, Connect+ Event est l’événement professionnel qui rassemble toutes les solutions capables de rendre vos objets connectés et intelligents (RFID, NFC, Bluetooth, Sigfox, LoRa…). Il se tenait du 6 au 9 décembre au Parc des Expositions Paris- Nord- Villepinte. C’est dans ce cadre que se tiennent les Connect + Awards qui récompensent les meilleures applications, solutions, déploiements et start-up dans les Objets Connectés.
La solution KEYFIELD était nominée dans la catégorie “Meilleure solution RFID” et a été récompensée le jeudi 8 décembre. C’est une grande fierté pour Nexxtep-Technologies et Axe-Environnement de vous proposer une solution désormais reconnue par les spécialistes du monde connecté.

20161205-nexxtep-connect-award-winner-keyfield